Close

LOUBOUTIN

Reportage illustré chez Christian Louboutin pour le magazine ultra-pointu,
autour de l’escarpin « Pigalle »

Cassandre Montoriol - LOUBOUTIN_01.jpg

Quelle est la date de création de l’escarpin « Pigalle » ?

Automne-Hiver 2004-2005.

Cassandre Montoriol - LOUBOUTIN_02.jpg

Comment porter cet escarpin ?

Le « Pigalle » allonge considérablement la silhouette, on se sent instantanément plus féminine, sexy et désirable. On peut le porter avec un jean slim et une veste cintrée. Ce look sage et simple, est indéniablement plus glamour avec une paire de « Pigalle ».

Cassandre Montoriol - LOUBOUTIN_03.jpg

Qui est la femme « Pigalle » ?

Kate Moss en est l’exemple parfait… Cela n’est d’ailleurs pas un hasard si la nouvelle version revisitée s’appelle… « So Kate » !

Cassandre Montoriol - LOUBOUTIN_04.jpg

Quel est son histoire et pourquoi ce nom ?

Entretien avec Eric Reinhardt , extrait du livre Christian Louboutin (2011) aux éditions Rizzoli Flammarion.

« C’était au départ une évocation d’Irma la douce, un film que j’aime beaucoup où Shirley MacLaine joue le rôle d’une prostituée au grand cœur dans les années cinquante, et dans lequel elle porte un béret et des escarpins. Ce nom évoque pour moi Paris, le cinéma, la prostituée des années cinquante avec son escarpin verni. Mais en même temps le « Pigalle » est très différent de celui que j’avais vu sur une prostituée de la Foire du Trône alors que je devais avoir treize ans, et qui faisait très « cinquante », très Kim Novak, parce qu’il était moins haut et qu’il avait un talon beaucoup plus conique.»